Google+ Eden's Library: Max de Sarah Cohen-Scali
  • Bilans de lecture - par auteur
  • Bilans de lecture - par titre
  • Les News du blog
  • Livres à vendre
  • Bilans du mois
  • Vendredi c'est fan art
  • Tags
  • La folie acheteuse
  • Editeurs / Auteurs
  • LC & Challenge
  • Swaps
  • lundi 22 décembre 2014

    Max de Sarah Cohen-Scali

    Coup de coeur

    Editions : Gallimard
    Quatrième de couverture :
    "19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d'autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler !"
    Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l'Allemagne puis l'Europe occupée par le Reich.

    Bilan de lecture :
    Dur de faire une chronique digne de ce nom pour ce livre tant j'ai laissé passer du temps entre la fin de ma lecture et l'écriture du bilan... Mais soit, je vais me replonger quelques instants dans ce roman pour vous en livrer mes impressions car il le mérite grandement !

    Comme je le disais en vidéo j'aime assez lire sur la période 39/45, de temps en temps. Max est original dans le sens où il traite cette période du point de vue nazi. Je vous laisse imaginer la difficulté de s'attacher au personnage central, un enfant conçu par le programme "Lebensborn" et formaté pour idolâtrer Hitler et incarner l'idéal aryen du führer. Et c'est là que le tour de force est finement réussi ! On s'attache à Max, on le plaint aussi, et il arrive à nous émouvoir. Je ne vous cache pas que, malgré tout, on se retrouve devant des scènes assez dures et qui nous font nous poser mille et une questions.
    Le livre est bien documenté et on en apprend beaucoup sur le programme initié par Himmler, ces femmes qui accouchent d'un enfant qu'elles offrent à Hitler, et l'avenir de ces enfants.
    Si nous sommes torturés en présence du "héros", les situations dans lesquelles il va se retrouver et les expériences qu'il va vivre vont l'obliger à prendre position personnellement et à redevenir petit à petit, le maître de sa vie et son destin.

    Max est un livre qui remue et qui m'a fait découvrir Sarah Cohen-Scali. Je ne peux que vous le conseiller.

    4 commentaires:

    1. Une approche différente de la plupart des livres sur cette période. Dur et intéressant à lire.

      RépondreSupprimer
    2. Il semble être un livre vraiment marquant, j'aimerais beaucoup le lire :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui ! Il est vraiment très bien ! Je te le conseille ! :)

        Supprimer
    3. J'ai trouvé ce livre d'une grande force. Comme toi, malgré ses idées, j'ai réussi à m'émouvoir sur cet enfant et son formatage nazi. Un bon livre.

      RépondreSupprimer