Google+ Eden's Library: Les faucheurs sont les anges d'Alden Bell
  • Bilans de lecture - par auteur
  • Bilans de lecture - par titre
  • Les News du blog
  • Livres à vendre
  • Bilans du mois
  • Vendredi c'est fan art
  • Tags
  • La folie acheteuse
  • Editeurs / Auteurs
  • LC & Challenge
  • Swaps
  • mardi 23 décembre 2014

    Les faucheurs sont les anges d'Alden Bell

    Editions : Folio SF
    Quatrième de couverture :
    Temple a quinze ans. Elle ne peut se souvenir du monde tel qu’il était avant, il y a vingt-cinq ans… Avant que les morts ne reviennent à la vie, avant de se retrouver seule ou presque, sans personne d’autre qu’elle-même pour assurer sa survie. Heureusement, elle semble faite pour ça, et son périple sur les routes des États-Unis lui permet de se nourrir chaque jour de la beauté du monde. Pourquoi, dès lors, éprouver le moindre ressentiment pour les autres : les limaces, les sacs à viande… les zombies.

    Bilan de lecture :
    Je ne sais pas ce qui m'a pris ce jour là mais j'avais envie d'une lecture avec des zombies et ça tombait bien puisque je pouvais faire rentrer ce type de lecture dans le challenge "Au fil des saisons". Sur les conseils de mon chéri (oui, toujours lui ;) ), et bien qu'il n'ait pas lu ce livre, j'ai craqué sur Les faucheurs sont les anges. Pourquoi ? Parce que le titre me plaisait et la quatrième de couverture m'intriguait.
    On accompagne Temple dans une sorte de road trip. Elle fuit les zombies et tente de survivre depuis son plus jeune âge. Elle n'a pas connu le monde tel qu'il était avant les zombies et cela lui a forgé un caractère de dure à cuir, bien trempé et qui n'a pas froid aux yeux. C'est une jeune fille assez fataliste mais on lui découvre au fur et à mesure une rage de vivre, de profiter de chaque instant qui passe, de s'émerveiller devant les choses simples qu'offre la vie.
    Et puis petit à petit se dévoilent ses faiblesses, ses fragilités, ses secrets qui la rendent tellement humaine.
    Au fond les zombies ne sont qu'un prétexte pour dévoiler l’ambiguïté de l'humain et la fugacité de la vie à laquelle chacun essaye de donner un sens, de sublimer.
    Je n'irai pas jusqu'à faire de ce livre un coup de coeur car malgré un personnage fort on ne trouve pas réellement d'histoire ou d'univers très élaboré. Par contre je le recommande chaudement pour l'expérience de lecture qu'il procure.

    2 commentaires:

    1. J'avais déjà repéré le titre à sa sortie, mais je n'avais pas vu qu'il était paru en poche ! Merci pour ta chronique, j'aime beaucoup les récits qui sont prétextes à faire évoluer un personnage alors je pense que ça devrait me plaire :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui, je pense que ça devrait te plaire ! J'étais agréablement surprise que ça me plaise autant en fait parce que d'habitude les zombies, tout ça, c'est pas trop mon truc. Mais je sais pas j'avais envie de tenter et ce livre était juste parfait. C'était pile poil ce que je recherchais. Entre le road trip initiatique, la découverte d'un monde post-apocalyptique. Tout n'est pas forcément super crédible mais après tout c'est pas le plus important. C'est ce qu'il y a derrière l'histoire, ce qu'on peut lire entre les lignes, et le personnage tout en ambiguïté. Bref, lis le ! ^^

        Supprimer